A vos Nokia, prêt, partez !

Note moyenne
4
Commentaires

Par Chloé MaGeek
Le 16 septembre 2009 à 11h34

Après l’ouverture cette semaine chez Samsung, de son « Application SYore », c’est au tour de Nokia d’annoncer l’ouverture de sa boutique d’applications. Disponible en Europe en mai 2009, l’Ovi Store est depuis quelques heures ouvert en France et en français.

Riche de 15 millions d’utilisateurs de mobiles Nokia en France, la firme finlandaise propose déjà un catalogue étoffé. Aujourd’hui, la boutique propose des applications gratuites et payantes pour 100 de ses modèles. Pour les mobiles phares, la boutique peut proposer jusqu’à 5 500 contenus et 500 nouveaux contenus seront mis en ligne chaque semaine.
Pour se différencier de ses concurrents, Nokia a conclu un partenariat avec SFR. Pour ne pas multiplier les factures, SFR propose aux clients achetant des applications sur Ovi de reporter le prix sur sa facture SFR. Comme le précise Jean Louis Mounier, Directeur Général de l’innovation, l’expérience client est ainsi simplifiée.
A noter aussi que si vous êtes développeurs, vous pouvez, depuis le 11 septembre, participer à l’enrichissement du catalogue d’Ovi grâce au concours « Calling All Innovators ! ». Vous avez jusqu’au 22 novembre pour soumettre vos applications  à Nokia. Cinq thématiques ont été définies : géolocalisation sociale, entreprises et productivité, communications, jeux, divertissement. Le nom du grand gagnant sera dévoilé lors de la conférence le 9 et 10 décembre 2009 « Web 2009 ». Chose étonnante, la langue principale de l’application doit être en français.

 

[asset|aid=1034|format=inline_image|formatter=imagecache|title=6a00d8341c7e0553ef0120a570fa5e970b-800wi.gif|width=150|height=150|resizable=true|align=none]

 

2009 avec la commercialisation de l’Iphone et de son AppleStore a été le pionnier sur le marché devenu de masse de la distribution, de contenu et d’applications sur des plateformes comme le mobile, mais aussi les supports comme les tablettes, les Ebook, les Eeepcs. Face à l’émergence de toutes ces boutiques, pensez-vous que des alliances entre opérateurs, constructeurs mobiles et fabricants et acteurs internet sont possibles ? Pensez vous que le haut débit mobile va constituer un relais de croissance pour ces boutiques ?

Forcément intéressant, dans la mesure ou "smartphone", doté de capacité saisie/contrôle et d'une connectivité étendue, hors optimisé encore la personnalisation/adéquation de l'usager ? Pas de grand risque donc, d'où sans doute l'absence de commentaires préalables ?

Forcément intéressant, dans la mesure ou "smartphone", doté de capacité saisie/contrôle et d'une connectivité étendue, hors optimisé encore la personnalisation/adéquation de l'usager ? Pas de grand risque donc, d'où sans doute l'absence de commentaires préalables ?