BlackBerry passe à l'action

Note moyenne
 - 
Commentaires

Par Chloé MaGeek
Le 30 avril 2010 à 16h46

 

La convention annuelle RIM BlackBerry a pris fin récemment. Cette convention qui se tenait à Orlando était orientée sur les solutions et les marchés professionnels. De nouveaux terminaux ont ainsi été dévoilés comme le Bold 9650 ou le Pearl 3G ainsi que des nouvelles solutions telles que l’OS 6 ou encore le système d’impression dans les nuages ePrint.

 

Ces deux nouveaux Smartphones sont des actualisations des modèles déjà présents sur le marché. Le BlackBerry Bold 9650 est équipé d’un clavier physique complet avec un écran de 2.44 pouces pour une résolution de 480 x 360 pixels. Il dispose de 512 Mo de mémoire interne, d’un appareil photo numérique de 3.2 mégapixels ainsi que le fameux trackpad optique. Il y a également un port microSD et un port micro USB. Au niveau des connexions, l’appareil propose la 3G/3G+, la Wifi ainsi que le Bluetooth. Un module GSP est intégré et utilise le système BlackBerry Maps. Ses dimensions sont semblables à son prédécesseur : 112x62x14.2 mm.

 

En ce qui concerne le BlackBerry Pearl 3G, il dispose des mêmes caractéristiques que le Bold 9650. Les différences se situent tout d’abord au niveau des dimensions, 108x50x13.3 mm. Plus compact, le Pearl 3G est équipé d’un clavier SureType avec une résolution de 360 x 400 pixels. La mémoire interne est également réduite avec 256 Mo. Comme pour le Bold, il propose la norme 3G/3G+, le Wifi ainsi que le Bluetooth. Une version avec un clavier uniquement numérique sera également disponible. Les trois terminaux sont attendus pour le moi de mai 2010.

 

Mais la grande surprise est venue plutôt du côté software que du hardware. En effet, la firme a présenté son nouvel OS baptisé BlackBerry OS 6 qui sera disponible au troisième trimestre 2010. Selon le PDG de RIM Mike Lazaridis, ce nouveau système d’exploitation est « la plus grande évolution de l’histoire de BlackBerry ». L’OS 6 propose donc un nouveau navigateur web basé sur webkit, il permet la prise en charge de sessions multiples. Il sera désormais possible d’utiliser la navigation par onglet. De plus, le design a été totalement revu avec une interface esthétique, des visuels plus nets et plus immersifs, des animations et des transitions qui sont graphiquement à la hauteur de ce que propose la concurrence. Les applications de bases ont été retravaillées, on note l’ajout d’une nouvelle application pour l’intégration des réseaux sociaux et des flux RSS. Le lecteur multimédia s’offre une nouvelle interface encore plus dans la tendance. On apprend également que le multitouch pourra être utilisé sur les modèles à écrans tactiles. Ce nouvel OS fonctionne donc sur les écrans tactiles mais aussi avec les claviers physiques, il sera possible d’effectuer une mise à jour pour certains modèles.

 

Comme Google avec son système Google Cloud Print, BlackBerry propose un système d’impression utilisant le Cloud où il sera possible d’imprimer à partir de son mobile avec l’imprimante la plus proche. 

Autre information, l’App Store BlackBerry ne devrait plus utilisé le système Paypal pour les achats d’applications mais le paiement sera directement imputé sur la facture de téléphone.

 

Avec ce nouvel OS, BlackBerry tente d’élargir sa cible en passant du domaine de l’entreprise et des professionnels au grand public. Cette information se confirme quand on observe les nouveaux clips publicitaires orientés grand public ainsi que le partenariat signé tout récemment avec les Black Eyed Peas.  

http://www.presse-citron.net/wes-2010-blackberry-ce-que-jen-ai-retenu#more-15675

 

http://www.journaldugeek.com/2010/04/26/rim-annonce-ses-blackberry-bold-9650-et-blackberry-pearl-3g/

 

 


ou encore le système d’impression dans les nuages ePrint. : traduction un peu bancale ... il faudrait laisser le cloud printing je dirais vu qu'on dit bien le cloud computing

ou encore le système d’impression dans les nuages ePrint. : traduction un peu bancale ... il faudrait laisser le cloud printing je dirais vu qu'on dit bien le cloud computing